Quand les fenêtre découragent les voleurs




Les différentes sortes de fenêtres



L’un des principaux éléments à prendre en compte lors du choix de fenêtres pour son logement reste l'ouverture et la fermeture. Il existe même des fenêtres dites fixes, qui ne s’ouvrent pas. En premier lieu, on trouve la fenêtre classique à un ou deux battants, la fenêtre basculante, facile d'entretien, et bien sûr la fenêtre coulissante, idéale pour la cuisine. Quelques systèmes peuvent s'ouvrir de deux manières : par exemple, la fenêtre oscillo-battante, à la fois pratique et sécurisée. D'autres modèles sont moins classiques mais offrent un gain de place, comme la fenêtre à guillotine, où une partie glisse sur l'autre à la verticale.

La sélection de la matière des fenêtres dépend de deux facteurs essentiels : l’esthétisme et le tarif. Elles doivent pouvoir s’harmoniser avec la demeure. La fenêtre en polymère thermoplastique s’installe aisément, s'entretient en un coup d'éponge et se révèle la plus économique. Attention toutefois aux premiers prix. La fenêtre en bois est à la fois isolante, élégante et solide.

Fenêtres bois

Elle peut aussi aujourd'hui s’adapter aux grands espaces. La fenêtre en aluminium se destine aux constructions design. Très résistante, elle ne demande pas d'entretien. Vous pouvez encore choisir une fenêtre mixte, avec bois à l'intérieur et alu à l'extérieur. Les personnes particulièrement habiles peuvent installer les fenêtres.

Toutefois, mieux vaut s'adresser à un fenêtrier. Vous êtes certain d'obtenir une installation aux normes et rapidement. En outre, vous profiterez alors d'une TVA à 7% sur l'équipement et sur les travaux. Enfin, vous aurez droit à toutes les garanties liées à l’installation. L’un des éléments à considérer lors du choix d'ouvertures est la sécurité, d'autant plus en rez-de-chaussée.

Le but est de éviter toute tentative d'effraction. Le cadre ainsi que des persiennes et la solidité de la vitre sont essentiels. Vous trouverez notamment des vitrages retardataires d’effraction. Les fenêtres du rez-de-chaussée peuvent encore être équipées d'une grille. En neuf comme en restauration, les fenêtres sont l'un des points principaux de l'isolation de la maison.

En effet, des fenêtres mal isolées peuvent causer entre 10 et 25% de déperditions de chaleur. En plus de l'isolation thermique, le confort acoustique est souvent important. C’est pourquoi on trouve de moins en moins de simple vitrage. Beaucoup préfèrent de nos jours le double vitrage. Pour les maisons très basse consommation, il est recommandé de poser du triple vitrage.

Si vos fenêtres n'ont qu'un simple vitrage mais que vous désirez une isolation plus performante, il y a la solution du survitrage sur une menuiserie en bois. Classique, au bord supérieur arrondi, ovale ou en triangle : on trouve quatre formes d'ouvertures. Plusieurs tailles de série sont proposées. Dans le cas où une taille standard ne convient pas au cadre pour une poignée de millimètres, il est envisageable de procéder à des adaptations. Cependant, des tailles uniques imposent le sur mesure.

Evidemment le prix s'en ressent et la réalisation des travaux par un professionnel qualifié est indispensable. Matière, forme, taille, ouverture font varier le prix d'une fenêtre. Pour vous donner un ordre d'idée, une fenêtre droite fabriquée bois se trouve à partir de 200€ ; le premier prix d'une fenêtre polymère tourne autour de 120 euros, d'une fenêtre aluminium 350€. A cela, s’ajoutent la plupart du temps les poignées, crémones, cache-fiches, etc. La mise en place d'ouvertures efficaces vous permettra des économies de chauffage.

Vous pouvez dans ce cadre prétendre à des aides financières..


En savoir plus :